English Version

Les premiers peuplements de la Turquie

Accueil du site > La fondation et vous > Expositions > Les premiers peuplements de la Turquie
Une exposition proposée par l’Institut de paléontologie humaine à Paris en France et la Faculté des Lettres de l’Université d’Ankara en Turquie

Institut de paléontologie humaine, ParisUniversité d’Ankara

Sous le haut patronage de

Son Excellence Bernard Emié
Ambassade de France en Turquie
Monsieur le Ministre Ertuģrul Günay
Ministre de la Culture de la Turquie

Conçue dans le cadre de la coopération scientifique franco-turque en préhistoire, établie entre l’Institut de paléontologie humaine à Paris et la Faculté des Lettres de l’Université d’Ankara, cette exposition, sans équivalent aujourd’hui, permettra de révéler au grand public la richesse des témoignages préhistoriques découverts en Turquie et la dynamique des recherches menées, par les scientifiques turcs et leurs collaborateurs étrangers, pour comprendre l’évolution de l’homme au sein de ce territoire et réfléchir aux modalités des premiers peuplements à l’échelle de l’ancien monde.

Cette manifestation, placée sous le haut patronage du Ministère de la Culture en Turquie, est soutenue par l’Ambassade de France à Ankara. Elle prendra place, à partir 5 novembre 2008, au Musée des civilisations anatoliennes d’Ankara avant de se déplacer, au cours de l’année 2009, dans les différentes villes du pays, à l’ouest : Antalya, Izmir et Istanbul et à l’est : Konya, Erzurum et Samsun. Dans le même temps, une réplique de cette exposition sera présentée en France, à Paris puis en province, dans le cadre de l’année de la Turquie en France. Les pays limitrophes à la Turquie tels que la Géorgie, la Syrie et la Grèce, où plusieurs sites préhistoriques d’un grand intérêt ont été découverts récemment, pourraient également être intéressés pour accueillir cette exposition.

La Turquie, en tant que carrefour entre l’Afrique, l’Asie et l’Europe, constitue un territoire clé pour la compréhension des premiers peuplements de l’Europe et de l’Asie continentale et, plus particulièrement, de l’ensemble du bassin méditerranéen et de la mer noire.
La présence d’une occupation humaine ancienne est attestée en Turquie par la découverte de sites tels que Dursunlu, Karain et Yarimburgaz qui présentent des niveaux culturels attribués au paléolithique inférieur.

L’objectif de l’exposition proposée est de faire le bilan des connaissances acquises concernant l’occupation de cette partie du monde aux temps préhistoriques en replaçant les découvertes effectuées en Turquie dans leur contexte régional et en réfléchissant au rôle spécifique de ce pays, du fait de sa position géographique, dans les processus de ces peuplements anciens.
Ces thématiques seront richement illustrées à l’aide des collections de différentes institutions de Turquie permettant de présenter une sélection d’objets archéologiques de chaque site préhistorique. Des cloisons mobiles imprimées, tout en articulant l’exposition, offriront l’espace nécessaire pour les explications écrites et les illustrations. Les textes des panneaux et de la brochure de l’exposition, rédigés en Français et en Turc, seront conçus pour un large public. Ainsi seront évoquées les grandes phases culturelles de l’histoire de l’homme une fois sorti d’Afrique : Homo erectus et la fabrication des premiers outils taillés, l’apparition des bifaces, la maîtrise du feu, l’homme de Néandertal et ses industries moustériennes puis l’homme moderne et l’invention de l’art et de la parure. Des vidéos compléteront cette rétrospective en présentant de façon dynamique les mécanismes complexes présidant aux variations climatiques observées au cours du Quaternaire ainsi que la recherche menée sur le terrain par les préhistoriens.
Si l’Ambassade de France supporte financièrement l’intégralité de la présentation de l’exposition à Ankara, l’itinérance de cette manifestation ne pourra s’envisager qu’avec le soutien d’entreprises mécènes. Il s’agit pour elles de s’engager aux côtés des scientifiques dans une action de valorisation du patrimoine ancien de la Turquie sous la forme d’une exposition prestigieuse largement diffusée non seulement dans le pays mais également à l’étranger (Géorgie, Syrie, Grèce et France).

Exposition
5 novembre – 10 décembre 2008
Musée des Civilisations Anatoliennes (Ankara, Turquie)

La Turquie, en tant que carrefour entre l’Afrique, l’Asie et l’Europe, constitue un territoire clé pour la compréhension des premiers peuplements de l’Europe et de l’Asie continentale. La présence d’une occupation préhistorique est attestée en Turquie par la découverte de sites tels que Dursunlu et Yarimburgaz ayant livré les plus anciennes pierres taillées (galets aménagés et éclats) datées d’environ un million d’années. Ensuite ce sont les cultures dites à bifaces, provenant elles aussi d’Afrique, qui se développent en Anatolie. Elles ne sont pour l’instant pas connues en Thrace, suggérant que les hommes préhistoriques n’ont pas gagné l’Europe par cette voie mais plutôt en contournant la Mer Noire vers l’est. Peu de restes humains sont connus en Turquie. Seule une série exceptionnelle de dents et d’éléments du squelette, attribués à l’homme de Néandertal, a été découverte dans des niveaux datés de plus de 120 000 ans de la grotte de Karain E près d’Antalya. Plus récemment, des éléments d’un crâne d’Homo erectus qui pourrait avoir 500 000 ans ont été mis au jour fortuitement dans les carrières de la région de Denizli, près du village de Kocabaç.

Ainsi, l’exposition, inaugurée d’abord à Ankara avant de commencer son itinérance à travers la Turquie, se propose de présenter l’ensemble de ces découvertes méconnues du plus grand nombre. Grâce à plusieurs campagnes de moulage de pièces préhistoriques conservées dans diverses institutions du pays, une sélection d’objets archéologiques de chaque site préhistorique, a permis de réunir les éléments les plus emblématiques de la préhistoire de la Turquie. Un film franco-turc, réalisé pour cet événement, complète cette rétrospective en illustant de façon dynamique la recherche menée sur le terrain par les préhistoriens.

Cette exposition a été conçue dans le cadre de la coopération scientifique franco-turque en préhistoire établie entre l’Institut de paléontologie humaine à Paris et le département d’archéologie de la Faculté des Lettres de l’Université d’Ankara. Placée sous le haut patronage du Ministre de la Culture en Turquie et de l’Ambassadeur de France en Turquie, elle a été financée par l’Institut Français d’Ankara.

Contact : amelievialet@fondationiph.org Brochure de l’exposition : Les premiers peuplements de la Turquie (2008) A. Vialet et I. Yalçinkaya, 50 p.


Vous pouvez voir le portfolio de l’exposition ici.


Inauguration de l’exposition "Premiers peuplements de Turquie"

L’inauguration de l’exposition "Premiers peuplements de Turquie", présidée par l’Ambassadeur de France en Turquie, le Ministre de la Culture et du Tourisme, s’est déroulée le 5 novembre dernier au musée des Civilisations anatoliennes d’Ankara en présence de la directrice du musée, du directeur de l’Institut de Paléontologie Humaine de Paris, du Recteur de l’Université d’Ankara et la directrice de son département d’archéologie préhistorique.

Cliquez ici pour lire la suite

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP