English Version

à l'I.P.H


Vendredi 23 décembre 2011, S.A.S. Le Prince Souverain Albert II de Monaco est venu rendre visite au rhinocéros laineux installé au coeur de la bibliothèque de l’Institut de Paléontologie Humaine. Cette pièce unique est entrée dans les collections de l’institut en octobre 2010 grâce au don de monsieur Gérard Reynaud (voir http://fondationiph.org/spip.php ?article135).

Au nom de l’équipe pluridisciplinaire de recherche chargée depuis lors de son étude, le Professeur Henry de Lumley et Amélie Vialet ont livré à Son Altesse les premiers résultats des analyses en cours : attribution taxinomique, sexe, âge, chronologie, histoire du spécimen... (voir http://www.fondationiph.org/spip.php ?article159).

Le Prince a été très intéressé par la présentation de ce fossile particulièrement complet dont la corne nasale conservée a été datée d’environ 15 000 ans. Le rhinocéros de l’Institut de Paléontologie Humaine témoigne, en effet, des derniers représentants de l’espèce Coelondonta antiquitatis qui disparaitra comme le mammouth vers 10 000 avant notre ère. S’agissant d’une femelle, le prénom de Priscillia a été suggéré en hommage à la fille du donateur.

S.A.S. Le Prince Albert Ier de Monaco et la famille du donateur

- S.A.S. Le Prince Albert II de Monaco et la famille du donateur devant le squelette du rhinocéros laineux de l’Institut de Paléontologie Humaine (le 23/12/11)

squelette de rhinocéros laineux avec sa corne dorée

- Le squelette de rhinocéros laineux avec sa corne dorée (moulage de la corne naturelle), probable héritage des surréalistes.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP