English Version

Lecture théâtralisée "Des fouilleurs de hasard au Prince Savant"

Accueil du site > Nos productions > Location de Spectacles > Présentations des Spectacles > Lecture théâtralisée "Des fouilleurs de hasard au Prince Savant"

Création de Pierre Lascoumes et Nelly Sevat, sur une idée originale et avec le concours scientifique d’Amélie Vialet (Institut de Paléontologie Humaine) et Arnaud Hurel (Muséum national d’histoire naturelle) Création musicale (violoncelle) François-Pierre Fol Conseillère artistique Anne Marie Gazzini (ADCEP)


« Des fouilleurs de hasard au Prince Savant » est un divertissement culturel basé sur l’histoire de la paléontologie.

En particulier, sur la passionnante période initiale où ce qui n’était qu’une pratique d’esprits curieux et de collectionneurs commence à intéresser des scientifiques. Si l’on recherchait depuis longtemps dans le sol des objets anciens (monnaies, armes, sculptures), ce n’est qu’au début du XIX° siècle que des amateurs, plus perspicaces que d’autres, commencèrent à regarder avec intérêt les ossements qui se trouvaient aux côtés des objets convoités. Peu à peu, certains formulent l’hypothèse, alors provocatrice, de l’existence de formes anciennes de l’humanité. L’homme n’aurait peut-être pas toujours eu la morphologie qu’on lui connaît aujourd’hui … ? Cela revenait à contester les croyances religieuses bien implantées de la création à son image de l’homme par Dieu.

JPG - 23 ko
Des fouilleurs de hasard

Il fallut attendre le milieu du XIX° siècle pour que les autorités scientifiques valident peu à peu cette lecture évolutionniste de l’humanité dans le contexte général de la diffusion des thèses de Darwin. Le souverain de Monaco, Albert Ier, Prince savant déjà célèbre pour ses travaux océanographiques, va jouer un rôle capital dans la naissance de cette science qui deviendra la paléontologie. Fouilleur lui-même, il se passionne pour les découvertes de fossiles néandertaliens et pour les peintures rupestres. Comprenant les difficultés des premiers scientifiques, spécialisés en ces matières, il prend la décision de leur donner un instrument de travail collectif et crée en 1910 l’Institut de Paléontologie Humaine.

Au cours de cette lecture théâtralisée, trois comédiens et un vidéaste interviennent, faisant alterner des lectures de lettres d’époque, des dialogues et des projections de documents d’archive. Les principaux acteurs de la sauvegarde du patrimoine préhistorique, à l’origine de la réglementation des pratiques de fouille et de la création d’institutions dédiées (Musée d’Archéologie Nationale, Institut de Paléontologie Humaine...) sont donc évoqués ainsi que les controverses qui animent les scientifiques de l’époque (l’origine et la définition de l’homme, les premières manifestations symboliques, l’apparition de l’art...). L’originalité de ce divertissement culturel réside dans sa thématique mais également dans l’encadrement scientifique qui a présidé à sa mise en forme. Elle sensibilisera un large public au lent établissement du sens patrimonial et à l’histoire d’une discipline, la préhistoire, qui, loin d’être figée, est dynamique car faite d’histoires d’hommes et de passions sur fond d’évolution sociétale.

Interprétation par Pierre Lascoumes, Nelly Sevat et Olivier Voirin.

Création vidéo d’Hervé Jolly. Mise en scène : Anne Marie Gazzini.

MP3 - 9.2 Mo
extraits de la pièce à écouter

L’intégralité de la pièce est en ligne depuis le 9 mai 2011 sur le site Canal Académie

Version longue, en format MP3

à retrouver également sur le site du centenaire de l’IPH

Dernières représentations

- le 19/09/2011 à l’IPH dans le cadre des journées européennes du patrimoine
- les 28-29/07/2012 au Musée de Préhistoire du Grand Pressigny


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP